Liens d'accessibilité

EI : la Turquie détient un Britannique partenaire présumé de "Jihadi John"


 Jihadi John

Jihadi John

Les autorités turques indiquent avoir arrêté Aine Lesley Davis avec d’autres membres d'un groupe d'islamistes lors d'une opération à Istanbul.

Aine Lesley Davis est partenaire présumé de "Jihadi John" au sein du groupe Etat islamique (EI), selon un responsable turc cité par l’AFP.

Les militaires américains ont annoncé vendredi être "raisonnablement certains" d'avoir tué "Jihadi John", bourreau britannique de l'EI, lors d'une frappe de drones jeudi en Syrie.

La Turquie est "sûre à 99%" que l'homme détenu est bien Aine Lesley Davis, a indiqué le responsable, ajoutant que ce Britannique était considéré comme "le plus proche partenaire" de "Jihadi John".

Davis, un musulman britannique né à Londres, a été présenté dans le passé par les médias britanniques comme une figure clé du réseau de l'Etat islamique en Syrie.

Le responsable turc n'a pas donné de détails sur les circonstances de l'arrestation de Davis, mais a souligné qu'elle était survenue alors que la Turquie s'apprête à accueillir dimanche et lundi le sommet annuel des chefs d'Etat et de gouvernement des vingt pays les plus riches de la planète (G20), dont l'Américain Barack Obama et le Russe Vladimir Poutine, dans la station balnéaire d'Antalya (sud).

"Nous enquêtons pour savoir si ce suspect était venu pour commettre une attaque", a-t-il déclaré. Selon des informations de presse, Davis se trouvait auparavant en Syrie.

"Cela montre que la Turquie est confrontée à de grandes menaces pesant sur sa sécurité nationale", a dit le responsable.

"Nous comptons sur une réponse active de la communauté internationale", a-t-il ajouté.

La police turque a multiplié les interventions dans les milieux jihadistes en Turquie depuis l'attentat suicide qui a fait 102 morts devant la gare centrale d'Ankara le 10 octobre. Selon la justice turque, cette attaque a été commanditée par l'état-major de l'EI en Syrie.

La Turquie est le point d'entrée favori des nombreux jihadistes, notamment européens, qui rejoignent les rangs de l'EI en Syrie voisine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG