Liens d'accessibilité

Egypte : Sissi en tournée d'inspection à la frontière avec la Libye


Le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi, à droite, présente ses condoléances au pape copte égyptien Tawadros II en la canthédrale copte Saint Marc, au Caire, le 16 février 2015.

Le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi, à droite, présente ses condoléances au pape copte égyptien Tawadros II en la canthédrale copte Saint Marc, au Caire, le 16 février 2015.

Le président égyptien, Abdel Fattah al Sissi, a inspecté mercredi des zones militaires à la frontière avec la Libye, au surlendemain des bombardements effectués par l'armée de l'air égyptienne contre l'EI.

L'Egypte est intervenue pour la première fois directement dans le conflit libyen lundi matin, quelques heures après la diffusion par les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) d'une vidéo montrant la décapitation de 21 coptes égyptiens sur les côtes libyennes.

"Il (Sissi) a souligné que l'Egypte continuerait de s'opposer résolument à toute tentative visant à compromettre sa sécurité nationale", a déclaré le général Mohammad Samir, porte-parole de l'armée égyptienne, dans un communiqué posté sur sa page Facebook.

Le président Sissi, accompagné de son ministre de la Défense, a inspecté une base aérienne près de la frontière libyenne, afin de superviser les mesures destinées à assurer la frontière occidentale de l'Egypte.

Mardi, le chef de l'Etat égyptien a demandé aux Nations unies d'adopter une résolution donnant mandat à la coalition conduite par les Etats-Unis, qui bombarde déjà les positions de l'EI en Syrie et en Irak, pour lutter également contre les djihadistes de l'EI sur le territoire libyen.

VOA/REUTERS

XS
SM
MD
LG