Liens d'accessibilité

Egypte: puni car il aurait introduit Facebook dans un appel à la prière


(Reuters)

(Reuters)

"La prière c'est mieux que Facebook"! Un muezzin égyptien a été suspendu après avoir été accusé par des habitants de son village d'avoir modifié l'appel à la prière de l'aube, selon un responsable.

"La prière c'est mieux que le sommeil", est la formule traditionnelle pour appeler les fidèles à prier à 05H00 du matin.

Mais le muezzin Mahmoud al-Moghazi, dans son village de la province de Beheira, au nord du Caire, l'aurait remplacé par "la prière c'est mieux que Facebook", ont affirmé des riverains qui se sont plaints au ministère des Biens Religieux.

L'incident s'est produit samedi et le muezzin a été suspendu de ses fonctions, a indiqué à l'Agence France Presse (AFP) Sabri Ebada, un responsable du ministère. "L'affaire va être déférée au parquet qui va appliquer la loi pour transgression des instructions".

M. Moghazi, invité dimanche soir sur le plateau de la chaîne de télévision égyptienne privée Dream 2, a néanmoins dénoncé "des mensonges" et affirmé avoir entamé une grève de la faim en signe de protestation.

Il a accusé les Frères musulmans d'être à l'origine de ces accusations et de vouloir "le faire sortir de la mosquée" car il entravait leurs activités. "J'interdis tout regroupement dans la mosquée, j'interdis les cours (de religion) qui ne sont pas autorisés" par les autorités, a affirmé M. Moghazi.

La confrérie des Frères musulmans est réprimée par le pouvoir depuis la destitution en 2013 du président islamiste Mohamed Morsi, issu de ses rangs. Elle est classée "groupe terroriste".

Après cette destitution, les autorités ont renforcé le contrôle des mosquées pour contrer l'influence de la confrérie, suspendant des dizaines de milliers d'imams. Pour la prière hebdomadaire du vendredi, un sermon unique a été mis en place, avec chaque semaine un thème commun décidé par le ministère des Biens Religieux.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG