Liens d'accessibilité

Egypte: la justice annule le gel des avoirs d'une ex-star du foot


Les fans d'Al-Ahly chantant des slogans pour encourager leur équipe avant la finale de la Super Coupe d'Afrique contre le Club Sportif Sfaxien de Tunisie, Caire, 20 février, 2014.

Les fans d'Al-Ahly chantant des slogans pour encourager leur équipe avant la finale de la Super Coupe d'Afrique contre le Club Sportif Sfaxien de Tunisie, Caire, 20 février, 2014.

Le gouvernement avait gelé en 2015 les avoirs de cette ancienne vedette du club cairote Al-Ahly qui avait pris sa retraite en 2013.

La justice administrative égyptienne a annulé mardi une décision des autorités de geler les avoirs de l'ex-star du football Mohamed Aboutrika, soupçonné de financer la confrérie interdite des Frères musulmans, a-t-on appris de source judiciaire.

Le gouvernement avait gelé en 2015 les avoirs de cette ancienne vedette du club cairote Al-Ahly qui avait pris sa retraite en 2013.

Le Conseil d'Etat a annulé mardi cette décision, a indiqué à l'AFP un magistrat de cette institution.

M. Aboutrika avait publiquement apporté, lors de la campagne présidentielle de 2012, son soutien à Mohamed Morsi, un candidat issu des Frères musulmans qui était devenu le premier président démocratiquement élu d'Egypte.

M. Morsi avait été destitué un an plus tard par l'armée et la confrérie avait été classée fin 2013 "organisation terroriste" par les autorités.

L'avocat de M. Aboutrika, Mohamed Osmane, a confirmé à l'AFP la décision du Conseil d'Etat, précisant que le gel portait sur "tous ses avoirs, ses comptes en banque, ses propriétés".

Le gouvernement peut encore faire appel de la décision de mardi, a souligné M. Osmane.

En mai 2015, une commission du ministère de la Justice chargée de la confiscation d'avoirs appartenant aux Frères musulmans avait gelé ceux de M. Aboutrika qui avait co-fondé en 2013 une agence de voyage.

Dans un entretien avec un quotidien gouvernemental publié quelques jours après cette mesure, M. Aboutrika avait nié que sa société ou ses partenaires aient financé la confrérie islamiste.

La confrérie dément avoir recours à la violence alors que ses partisans sont la cible d'une répression implacable depuis la destitution de Mohamed Morsi.

M. Aboutrika, qui a brillé en sélection nationale, a été l'un des plus grands footballeurs africains de son époque.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG