Liens d'accessibilité

Egypte : l'EI revendique une attaque contre un bus de touristes israéliens


Une personne se tient près d'une partie de la nécropole du Caire, en Egypte, le 14 octobre 2015

Une personne se tient près d'une partie de la nécropole du Caire, en Egypte, le 14 octobre 2015

Le groupe Etat islamique (EI) affirme dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux avoir fait "des morts et des blessés parmi les juifs et les forces de sécurité" dans une attaque visant jeudi "un bus de tourisme transportant des juifs".

Les autorités n'ont cependant fait état d'aucune victime, précisant que les touristes, des Arabes israéliens, étaient encore à l'intérieur de l'hôtel au moment des faits.

Le ministère de l'Intérieur avait expliqué dans un communiqué jeudi que des "inconnus" s'étaient "rassemblés près de l'hôtel des Trois pyramides et en passant devant l'établissement (avaient) lancé des pétards et tiré à la chevrotine contre les policiers de garde qui ont riposté".

Il a fait état de dommages subis par le bus et de l'arrestation d'au moins un des assaillants, au nombre d'une quinzaine.

Un employé de l'hôtel, Yasser Fakhreddine, a affirmé à l'AFP qu'"un groupe de 15 à 20 jeunes manifestants portant des masques a lancé des pétards et tiré à la chevrotine sur la façade vitrée de l'établissement ainsi que sur les fenêtres d'un bus vide qui attendait de transporter des touristes arabes israéliens".

Selon un photographe de l'AFP sur place, une partie de la façade vitrée de l'hôtel et quelques vitres du bus ont été brisées.

L'EI affirme dans son communiqué que ses "combattants" étaient munis "d'armes légères".

L'Egypte est le théâtre d'attentats depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, mais ceux-ci visent essentiellement les forces de sécurité et sont revendiqués par des groupes jihadistes disant agir en représailles à la répression visant les pro-Morsi.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG