Liens d'accessibilité

Egypte: attaque revendiquée par l'EI dans le Sinaï, 13 policiers tués


Le président égyptien Abdel-Fattah el-Sisi saluant des membres de son armée dans le Sinai, le 4 juillet 2015.

Le président égyptien Abdel-Fattah el-Sisi saluant des membres de son armée dans le Sinai, le 4 juillet 2015.

Treize policiers égyptiens ont été tués samedi dans une attaque menée contre un point de contrôle de la péninsule du Sinaï, a indiqué un communiqué du ministère de l'Intérieur parlant d'une attaque au mortier.

Elle a été revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), selon qui un kamikaze s'est fait exploser à bord d'une voiture au poste de contrôle, qui a ensuite été attaqué par les djihadistes.

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière depuis plusieurs mois dans le Sinaï, où la branche égyptienne du groupe djihadiste mène quasi-quotidiennement des attentats contre la police et l'armée.

Le ministère de l'Intérieur a précisé que l'attaque a eu lieu à un poste de contrôle près d'Al-Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï.

"Un obus de mortier a été tiré sur le point de contrôle de Safa (...) tuant 13 policiers", a indiqué le ministère.

L'EI a pour sa part affirmé qu'un kamikaze, présenté sous le nom de guerre "Abou al-Qaaqaa l'Egyptien", a fait exploser une voiture piégée au barrage.

"Le poste de contrôle a par la suite été pris d'assaut", a-t-il ajouté dans un communiqué publié sur internet.
Avec AFP

XS
SM
MD
LG