Liens d'accessibilité

Procès Moubarak : l’ancien raïs de nouveau au tribunal


Des partisans de Moubarak, devant le tribunal (5 septembre 2011)

Des partisans de Moubarak, devant le tribunal (5 septembre 2011)

L'ancien leader égyptien a comparu jeudi, au lendemain de la convocation pour la semaine prochaine du chef de l'armée et de plusieurs hauts responsables du gouvernement.

L’ancien président égyptien Hosni Moubarak était, de nouveau, au tribunal ce jeudi, au lendemain de la convocation du chef du Conseil militaire au pouvoir et de plusieurs autres hauts responsables du gouvernement. Le juge veut entendre leur déposition la semaine prochaine.

Le juge Ahmed Refaat a intimé l’ordre au maréchal Mohamed Hussein Tantaoui de témoigner dimanche dans une session à huis clos. La nouvelle a été accueillie favorablement par les militants et parents des victimes du soulèvement anti-Moubarak.

Tantaoui, qui fut le responsable du service des renseignements de Moubarak, a fait l’objet d’une requête des avocats de l’ancien leader pour qu’il témoigne au procès. Ils soutiennent qu’en réalité le maréchal prit le contrôle du pays après le 28 janvier, quand l’armée déploya des soldats au Caire pour disperser les manifestants anti-gouvernementaux.

Maréchal Mohamed Hussein Tantaoui

Maréchal Mohamed Hussein Tantaoui

Le magistrat a également convoqué l’ancien vice-président Omar Suleiman et le général Sami Enan à déposer en privé, la semaine prochaine.

Selon l’accusation, M. Moubarak a ordonné le meurtre de 850 manifestants durant le soulèvement populaire qui l’a forcé à démissionner. L’ancien président a plaidé non-coupable. Rappelons qu’il est aussi accusé de corruption et d’abus de pouvoir.

XS
SM
MD
LG