Liens d'accessibilité

Ebola: un nouveau mort parmi le personnel de l'ONU en Sierra Leone


Un travailleur de la santé, protégé contre le virus à Ebola, en Sierra Leone (AP)

Un travailleur de la santé, protégé contre le virus à Ebola, en Sierra Leone (AP)

Selon le porte-parole de l'ONU,Stéphane Dujarric, il s’agissait du troisième employé des Nations Unies à succomber au virus.

Un membre du personnel des Nations unies (ONU) en Sierra Leone est mort de la fièvre hémorragique à virus Ebola, a déclaré un porte-parole de l'institution lundi. Selon Stéphane Dujarric, il s’agissait du troisième employé de l'ONU à succomber au virus. L'homme, qui était chauffeur, est décédé durant le week-end et son épouse est sous traitement.

Par ailleurs, des responsables de l'Union européenne (UE) se sont réunis au Luxembourg lundi pour discuter de la collecte d’1,2 milliard de dollars pour contribuer à la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l'Ouest. La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a précisé que l’UE envisage de nommer un coordinateur européen de la lutte contre l’Ebola.

Ici à Washington, le département d'Etat américain a dit avoir déjà déployé 617 militaires à Monrovia et à Dakar. Il projette d’envoyer 80 autres personnes en Afrique de l’Ouest cette semaine.

A Dallas, au Texas, les autorités ont annoncé lundi la sortie de quarantaine de 43 personnes qui avaient été en contact avec Thomas Eric Duncan, le Libérien qui a succombé à la maladie le 8 octobre. Mais le maire de Dallas, Mike Rawlings, a rappelé que 120 autres personnes qui ont été en contact avec l'un des autres malade de l’Ebola sont toujours sous surveillance.

XS
SM
MD
LG