Liens d'accessibilité

Ebola : recul de nouveaux cas en Sierra Leone, en hausse en Guinée


Sensibilisation au lavage des mains à Clara Town, un quartier du nord de Monrovia au Libéria.

Sensibilisation au lavage des mains à Clara Town, un quartier du nord de Monrovia au Libéria.

Le nombre de nouveaux cas de personnes infectées par le virus Ebola a progressé la semaine dernière en Guinée, alors que la Sierra Leone enregistrait sa 4e semaine de baisse consécutive, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

En Sierra Leone, 25 nouveaux cas ont été signalés du 23 et 29 mars (contre 33 la semaine précédente), un niveau jamais atteint depuis fin mai 2014, selon les chiffres publiés par l'OMS.

Sur la même période, aucun nouveau cas n'a été signalé au Liberia, où la femme testée positive à Ebola le 20 mars après un mois sans contamination dans ce pays est décédée le 27 mars, souligne l'OMS.

En Guinée, en revanche, 57 nouveaux cas ont été signalés du 23 au 29 mars, contre 45 la semaine précédente.

"La zone géographique de transmission s'est aussi élargie" dans ce pays, note l'OMS, précisant que durant cette même semaine 7 préfectures guinéennes avaient enregistré au moins un nouveau cas, contre 3 préfectures la semaine antérieure.

Toujours durant la même période, 8 personnels de santé ont été infectés: 7 en Guinée et 1 en Sierra Leone, ce qui porte à 861 le nombre de personnels de santé infectés depuis le début de la crise. 495 d'entre eux sont morts.

L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la plus grave depuis l'identification du virus en Afrique centrale en 1976, est partie en décembre 2013 du sud de la Guinée avant de se propager au Liberia et à la Sierra Leone. Le virus n'a été identifié qu'en mars 2014.

Le bilan global en Afrique de l'ouest est d'au moins 10.445 personnes décédées pour 25.178 cas enregistrés, selon le dernier bilan de l'OMS.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG