Liens d'accessibilité

Ebola: nouveau bilan de l'OMS


Un agent de la santé testant un malade au Libéria (Reuters)

Un agent de la santé testant un malade au Libéria (Reuters)

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les épidémies d'Ebola au Nigeria et au Sénégal semblent avoir été enrayées, mais le bilan de la maladie a encore augmenté pour les trois pays les plus affectés, se chiffrant officiellement aux alentours de 2.800 morts.

Le bureau régional pour l’Afrique de l'OMS a précisé lundi qu'il n'y a pas eu de nouveaux cas d'Ebola signalés au Nigeria depuis le 8 septembre et aucun au Sénégal depuis le premier et unique cas apparu le 29 août.

Les épidémies dans les deux pays « sont à peu près contenues », estime l'OMS. Mais la Guinée, le Libéria et le Sierra Leone continuent de signaler de nouveaux cas de la maladie, le bilan pour l’Afrique de l'Ouest s'élevant à au moins 5.762 malades, les décès totalisant plus de 2.793.

Une épidémie séparée en République démocratique du Congo (RDC) a fait 40 morts sur 71 malades.

A noter que les chiffres publiés lundi n’incluent pas les 130 nouveaux cas d'Ebola détectés en Sierra Leone ces trois derniers jours.

Le gouvernement avait appelé les six millions d'habitants du pays à rester à chez eux pour permettre aux travailleurs de la santé de faire du porte-à-porte pour tenter d'éduquer les gens sur la façon d'éviter la propagation du virus à Ebola, et les moyens de se protéger contre la maladie.

Lundi, le comité de l'OMS sur l’Ebola a réclamé la fin des annulations de vols et des restrictions de voyage vers les pays où sévit la maladie. Il affirme que ces mesures entravent les secours internationaux et met à mal les économies nationales.

XS
SM
MD
LG