Liens d'accessibilité

Ebola: les Etats-Unis évacuent leur personnel de Freetown


Des travailleurs de la santé, prêts à aider les victime du virus à Ebola en Sierra Leone (AP)

Des travailleurs de la santé, prêts à aider les victime du virus à Ebola en Sierra Leone (AP)

Le département d'Etat américain a annoncé le départ de Freetown de tous les membres de familles de certains employés de l'ambassade des Etats-Unis en Sierra Leone. Une décision prise « par excès de prudence », après que le bureau médical du ministère eut identifié une pénurie d'options pour les services de soins de santé de routine dans les grands centres médicaux de la capitale sierra-léonaise, en raison de l'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola.

Il s'agit de repenser qui doit rester à l'ambassade, pour mieux affronter la situation, a fait savoir dans un communiqué Marie Harf, porte-parole du département d'Etat. Tous nos efforts se reportent actuellement sur l'aide aux citoyens américains dans le pays, l'appui au gouvernement sierra leonais, aux organisations internationales de santé, aux ONGs locales, et à la population pour faire face à cette épidémie d'Ebola sans précédent.

« Nous restons profondément engagés à soutenir la Sierra Leone et les efforts régionaux et internationaux visant à renforcer la capacité » du pays à lutter contre l'épidémie à virus Ebola, et à la maitriser, a poursuivi Mme Harf.

XS
SM
MD
LG