Liens d'accessibilité

Ebola : le Prix Christophe Mérieux 2015 au professeur Muyembe


Une femme souffrant de diarrhée sanglante, des maux de tête et faisant une fièvre élevée -des signes classiques d'Ebola- attend à la salle d'urgence de l'Hôpital général de Kikwit, à 402 kms au sud-est de Kinshasa mercredi 17 mai 1995

Une femme souffrant de diarrhée sanglante, des maux de tête et faisant une fièvre élevée -des signes classiques d'Ebola- attend à la salle d'urgence de l'Hôpital général de Kikwit, à 402 kms au sud-est de Kinshasa mercredi 17 mai 1995

L'Institut de France a annoncé mercredi l'attribution de ce prix doté de 500.000 euros pour encourager ce médecin congolais dans ses recherches sur Ebola.

Le Pr Muyembe a contribué à la découverte de la fièvre hémorragique à virus Ebola (FHVE) et avait été le premier chercheur à se rendre sur le site de la toute première épidémie, qui a eu lieu en 1976 à Yambuku, en République démocratique du Congo (RDC, appelée Zaïre à l'époque).

Afin de préciser l'étiologie de cette maladie, il avait ramené avec lui à Kinshasa une infirmière fiévreuse, dont le sang lui avait permis d'identifier le nouveau virus à l'Institut de médecine tropicale d'Anvers, en Belgique.

Il a par la suite entrepris des recherches épidémiologiques et virologiques qui ont débouché sur la mise au point de mesures de contrôle d'Ebola utilisées pour la gestion des épidémies en Afrique.

Il a également été l'un des premiers à expérimenter la transfusion du sang de convalescents d'Ebola sur huit malades, ce qui lui a permis de mettre en place "les prémices d'une sérothérapie anti-Ebola actuellement en développement", précise l'Institut de France.

Le Pr Muyembe est aujourd'hui directeur général de l'Institut national de recherche biomédicale (INRB) de Kinshasa.

Le prix sera remis le 3 juin à l'Institut de France, à Paris.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG