Liens d'accessibilité

Ebola: le directeur des CDC estime que l'épidémie peut être enrayée


Le Dr Tom Frieden (Reuters)

Le Dr Tom Frieden (Reuters)

« Le plus grand risque » est que la maladie devienne « endémique », continuant à se propager lentement, a reconnu le Dr Tom Frieden.

Le directeur des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis (CDC) se dit « très confiant » que l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebolaqui a dévasté Afrique de l'Ouest peut être enrayée.

S’exprimant lors d'une réunion avec des responsables de la santé publique et des législateurs, mardi à Washington, le Dr Tom Frieden a déclaré que l'épidémie sera éradiquée « si nous continuons sur la même voie et que rien d'inattendu se produit ».

« Le plus grand risque » est que la maladie devienne « endémique »,continuant à se propager lentement, a-t-il reconnu. Ce serait inacceptable, parce qu’elle pourrait toujours connaitre une nouvelle flambée.

Jusqu’à présent, le virus à Ebola a coûté la vie à plus de 8.000 personnes et infectés plus de 20.000 autres - pour la plupart des habitants du Libéria, de la Guinée et de la Sierra Leone. Le Dr Frieden a évoqué les progrès réalisés dans ces trois pays, les plus touchés par l’épidémie, mais il a affirmé que la menace est loin d’être jugulée.

Par ailleurs, a poursuivi le directeur des CDC, l'épidémie a eu un impact démesuré sur le secteur de la santé et la société.

Pour sa part, le groupe de la Banque mondiale a rappelé que l’Ebola a exacerbé le chômage et l’insécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest.

XS
SM
MD
LG