Liens d'accessibilité

Ebola: l'Arabie saoudite enquête sur un décès suspect


Les transports aériens facilitent l'épidémie d'Ebola en permettant aux malades contagieux de se déplacer

Les transports aériens facilitent l'épidémie d'Ebola en permettant aux malades contagieux de se déplacer

L'Arabie saoudite a signalé qu'elle enquête sur la mort suspecte d'un homme qui s’était récemment rendu en Afrique de l'Ouest.

Les nouveaux cas signalé mercredi au Nigeria font craindre que le virus ne se propage à travers le pays le plus peuplé d’Afrique de l’Ouest, qui compte quelques 174 millions d'habitants.

Jusqu'à présent, l’épidémie était concentrée dans trois petits pays de la région - Libéria, Sierra Leone et Guinée.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le bilan de l’épidémie se chiffre à 932 morts sur plus de 1.700 cas.

L'OMS a été la tenue d'une réunion d'urgence mercredi pour tenter de décider si l'épidémie d'Ebola - la pire depuis la découverte de la maladie à la fin de 20ème siècle - doit être désignée une « urgence de santé publique de portée mondiale ». Le comité d'urgence des règles sanitaires internationales de l'OMS poursuivra ses consultations jeudi à Genève.

Une urgence de santé publique de portée mondiale est établie comme « un événement extraordinaire qui est susceptible de constituer un risque de santé publique pour d'autres Etats avec la maladie qui se répand à l'international et qui requiert potentiellement une réponse coordonnée sur le plan international », précise l’OMS dans un communiqué.

XS
SM
MD
LG