Liens d'accessibilité

Ebola : la malade confirmée le 20 mars au Libéria, est décédée


Sensibilisation au lavage des mains à Clara Town, un quartier du nord de Monrovia au Libéria.

Sensibilisation au lavage des mains à Clara Town, un quartier du nord de Monrovia au Libéria.

Les autorités libériennes ont confirmé samedi le décès de la femme testée positive à Ebola le 20 mars mais font état de deux nouveaux cas suspects.

"Le dernier cas d'Ebola est décédé hier" vendredi, "nous n'avons pas de cas confirmé aujourd'hui dans le pays, seulement deux cas suspects", a affirmé le responsable de la cellule nationale de crise contre Ebola, Francis Karteh.

"Nous gardons sous surveillance 80 personnes qui se trouvaient dans le voisinage de la dame qui est morte", a ajouté M. Karteh sans donner davantage de précisions.

Le Liberia ainsi que la Guinée et la Sierra Leone, tous voisins, sont les trois pays les plus touchés par l'épidémie actuelle d'Ebola, partie en décembre 2013 du Sud guinéen.

A eux trois, ils comptent plus de 99% des plus de 10.300 morts identifiés sur quelque 25.000 cas, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) arrêté au 22 mars.

Le Liberia compte le plus grand nombre de décès (plus de 4.300 morts sur plus de 9.600 cas). La Sierra Leone compte le plus grand nombre de cas (plus de 11.840, dont plus de 3.700 morts), d'après les mêmes chiffres.

La patiente décédée avait été testée positive au virus mortel le 20 mars, elle s'était rendue elle-même la veille dans un centre de santé. Une source proche du dossier avait précisé qu'il s'agissait de l'épouse d'un patient guéri d'Ebola, mais les autorités ont indiqué être en train de mener des investigations pour déterminer comment elle avait été exposée au virus.

Avant l'annonce de cette contamination, le Liberia était resté "plus de 27 jours sans enregistrer" un seul cas", avait alors souligné le porte-parole du gouvernement, Lewis Brown.

Le pays était sur la bonne voie pour vaincre totalement la maladie.

Le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone se sont fixé comme objectif commun d'atteindre zéro cas d'Ebola à la mi-avril.

VOA/AFP

XS
SM
MD
LG