Liens d'accessibilité

Ebola: la FAO lance un nouveau programme d'urgence


La faim menace les pays affectés par l'épidémie à virus Ebola, avertit la FAO (Photo: FAO/Walter Astrada)

La faim menace les pays affectés par l'épidémie à virus Ebola, avertit la FAO (Photo: FAO/Walter Astrada)

Face à l’insécurité croissante dans les pays frappés par l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola, l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé mercredi un nouveau programme d'aide d'urgence.

Environ 90.000 ménages vulnérables en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone « sont menacés par l'effet perturbateur de l'épidémie d'Ebola sur l'économie des zones rurales, les activités agricoles et les marchés », souligne la FAO dans un communiqué.

Pour mener à bien son initiative, l’agence demande d'urgence 30 millions de dollars. Elle s’est donnée quatre objectifs principaux : « Sauver des vies en stoppant la progression de la maladie grâce à la mobilisation sociale, à la formation et à la sensibilisation; doper les revenus et la production agricole afin de sauvegarder les moyens d'existence; accroître la résilience des communautés face aux menaces découlant de la maladie; et renforcer la coordination pour une meilleure riposte ».

« Notre réponse complète fait partie des efforts déployés au plan mondial par les Nations Unies pour sauver des vies et protéger les moyens d'existence », a déclaré Vincent Martin, chef du centre névralgique sous-régional de résilience, le bureau qui coordonne à partir de Dakar la réponse de la FAO à la menace Ebola.

« L'épidémie a déjà réduit le pouvoir d'achat des ménages vulnérables, ce qui signifie moins de nourriture dans leurs assiettes et risques nutritionnels accrus pour les familles qui sont déjà en régime de subsistance. La peur et la stigmatisation menacent également de réduire les activités agricoles, compromettant ainsi la sécurité alimentaire » a souligné le Représentant régional de la FAO pour l'Afrique, Bukar Tijani. « Ces actions ne peuvent pas attendre », a-t-il insisté.

XS
SM
MD
LG