Liens d'accessibilité

Ebola : l’OMS espère que l’épidemie pourra être contenue début 2015


Un agent de santé porte l'équipe de protection contre la maladie à virus Ebola à Conakry, Guinea.

Un agent de santé porte l'équipe de protection contre la maladie à virus Ebola à Conakry, Guinea.

Le virus ayant tué près de 5.200 personnes dans le monde, pourra être contenu dans les premiers mois de l'année prochaine, si les efforts internationationaux sont maintenus, soutient l’OMS.

La note d’espoir vient du chef d'équipe pour les maladies émergentes à l'Organisation mondiale de la santé, le Dr Pierre Formenty.

Les projections de l’OMS s’étalent sur une période de six mois. “Le nombre d'infections vont, espérons-le, nettement baisser et où nous devrons traiter les derniers cas,” a annoncé Dr. Formenty.

Le chef de l’OMS se veut toutefois prudent. "Nous ne disons pas que c'est la fin", a prévenu le Dr Formenty, mais il envisage qu'en mars, les trois pays ravagés par Ebola -Liberia, Guinée et Sierra Leone - ne connaîtront que cinq à dix nouveaux cas par semaine.

A ce stade l’épidémie a atteint le nombre de 5.200 personnes décédées de la maladie à virus Ebola dont le plpus gros lot se localise en Afrique de l’Ouest.

L’OMS estime que l’épidemie pourra être contenue dans les premiers mois de l'année prochaine.

Selon les memes previsions, les trois pays ravagés par Ebola -Liberia, Guinée et Sierra Leone - ne connaîtront que cinq à dix nouveaux cas par semaine.

Cependant l'OMS dit avoir reçu quinze dossiers de fabricants proposant la mise en place de tests diagnostiques rapides pour améliorer la détection des infections.

L’OMS annonce aussi que le "test idéal" en cours d'évaluation souhaité devra être "rapide, sensible, sûr et simple" d'utilisation.

Dr Formenty revele que l’OMS recehrche la meilleure méthode pour améliorer la sécurité du personnel médical sur place tout en améliorant le moyen de trouver rapidement les premiers symptômes du virus.

XS
SM
MD
LG