Liens d'accessibilité

Ebola: il faut continuer à cibler l'épidémie en Afrique de l'Ouest, selon l'OMS


La lutte contre l'Ebola se poursuit en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée (Reuters)

Enrayer la transmission du virus à Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone reste la priorité des priorités, pour empêcher la propagation de la maladie à travers le monde, affirme l'OMS.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) affirme que la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola doit continuer à cibler en priorité les trois pays d'Afrique de l'Ouest où l'épidémie a déjà coûté la vie à au moins 4.900 personnes.

Au terme d’une réunion à Genève jeudi, le Comité d'urgence de l'OMS sur le virus à Ebola a déclaré que le fait d’enrayer sa transmission en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone reste une priorité, pour empêcher la propagation de la maladie à travers le monde.

« La situation dans ces pays suscite une grave inquiétude », a dit le comité d'urgence dans un communiqué, au terme de sa troisième réunion qui rassemblait les meilleurs experts au monde de la maladie. L'épidémie d'Ebola a été déclaré urgence sanitaire mondiale en août et depuis, la maladie a rapidement progressé.

Le comité a conseillé d'accorder une attention particulière aux besoins des travailleurs de la santé, en vue de contenir l'épidémie.

Le dépistage à la sortie des pays touchés par l’épidémie reste essentiel, ajoute le document, l’OMS recommandant que les vérifications de santé se poursuivent dans les aéroports, les ports et les principaux postes-frontières.

Entre-temps à Bruxelles, l'Union européenne (UE) a annoncé qu'elle contribuera 31 millions de dollars à la recherche médicale dans la lutte contre le virus Ebola.

Mercredi, le président Barack Obama a eu son premier entretien officiel avec Ron Klain, le responsable qu’il a récemment désigné pour coordonner les efforts du gouvernement fédéral et des ONGs contre la maladie aux Etats-Unis.

XS
SM
MD
LG