Liens d'accessibilité

Après le Michigan, l’eau du New Jersey contaminée au plomb


Des bouteilles d'eau dans une église de Flint, dans le Michigan, aux USA, le 5 février 2016.

Des bouteilles d'eau dans une église de Flint, dans le Michigan, aux USA, le 5 février 2016.

Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, a annoncé que des tests de détection du plomb allaient être menés dans l'eau de toutes les écoles publiques de son Etat.

Ces tests seront organisés dans plus de 3.000 établissements scolaires du New Jersey dès la prochaine rentrée scolaire en septembre.

Cette annonce fait suite au scandale de l'eau contaminée de la ville de Flint (Michigan, nord), où des milliers d'habitants ont été exposés à des quantités toxiques de plomb, et alors que de trop fortes concentrations de plomb ont été récemment découvertes dans l'eau de dizaines d'écoles du New Jersey.

En mars, l'eau avait été coupée dans 67 écoles de Newark, l'une des principales villes de l'Etat, en raison de cette trop forte concentration de plomb.

Début avril, M. Christie, avait pourtant semblé réticent à faire intervenir les services de l'Etat, auquel il vient finalement de demander le déblocage de 10 millions de dollars du budget 2017, pour tester l'eau des écoles.

"Je pense que ce (plan) répondra à la majorité des préoccupations de la population", a déclaré Chris Christie lundi, lors d'une conférence de presse.

La conduite de tels tests avait, jusqu'ici, été laissée au libre arbitre des responsables scolaires locaux du New Jersey.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG