Liens d'accessibilité

RDC : les problèmes logistiques persistent pendant le dépouillement


Électeurs congolais lors du scrutin du 28 novembre 2011

Électeurs congolais lors du scrutin du 28 novembre 2011

En RDC le décompte des suffrages se poursuit après les élections generales, initialement prevues pour un jour, le 28 novembre, mais qui se sont deroulees en trois jours, en raison d'irrégularités.

Le depouillement, lui-même, a rencontré des problèmes jeudi. Des témoins disent que des milliers de sacs en plastique contenant des bulletins étaient entassés dans une aire de stationnement à l’extérieur d'un centre de tabulation, à Kinshasa.

Des témoins sur place font état d’un certain nombre de sacs déchirés, de bulletins de vote emportés par le vent, tandis que d'autres bulletins tombés par terre étaient saturés, à cause des récentes pluies.

Le vice-président de la CENI, Jacques Djoli, en conversation avec le représentant spécial de l'ONU à Kinshasa, Roger Meece (28 novembre 2011)

Le vice-président de la CENI, Jacques Djoli, en conversation avec le représentant spécial de l'ONU à Kinshasa, Roger Meece (28 novembre 2011)



Un officiel de la CENI (la Commission électorale nationale indépendante de la RDC) a déclaré à la Voix de l’Amérique que les rapports sur les problèmes de bulletins dans l'aire de stationnement ont été "exagérés". Le fonctionnaire, qui a requis l’anonymat, a ajouté que "tout est rentré dans l'ordre."

L'Union africaine et d'autres observateurs africains ont déclaré que le scrutin a été un succès en dépit des problèmes logistiques.

Les résultats de la présidentielle sont attendus au plus tard le 6 décembre.

XS
SM
MD
LG