Liens d'accessibilité

Etienne Tshisekedi : « Je me considère comme président-élu de la RDC »


Etienne Tshisekedi, leader de l'UDPS

Etienne Tshisekedi, leader de l'UDPS

La CENI a annoncé vendredi que le président sortant Joseph Kabila a remporté cette élection à tour unique avec 48, 95% des voix, contre 32, 33% pour le leader de l'UDPS

Le principal leader de l’opposition congolaise, Etienne Tshisekedi, a rejeté les résultats de l’élection présidentielle du 28 novembre, immédiatement après leur publication par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans une interview accordée au Service francophone de la VOA vendredi, le leader de L’UDPS dit considérer ces résultats « comme une véritable provocation à notre peuple. Je les rejette en bloc. »

M. Tshisekedi déclare qu’il se considère comme le président-élu de la RDC, selon la volonté populaire. « Je vous invite à rester comme un seul homme derrière moi pour que nous puissions faire face aux événements qui vont suivre, » a-t-il ajouté, tout en demandant à ses partisans de rester calmes, en attendant son prochain mot d’ordre.

Joseph Kabila votant à Kinshasa le 28 novembre 2011

Joseph Kabila votant à Kinshasa le 28 novembre 2011

La CENI a annoncé vendredi que le président sortant Joseph Kabila a remporté cette élection à tour unique avec 48, 95% des voix, contre 32, 33% pour Etienne Tshisekedi. Ce dernier lance un appel pressant à la communauté internationale qui, dit-il, n’a pas cessé de l’exhorter à faire en sorte que le processus en cours puisse être apaisé, « pour éviter au Congo de verser encore le sang qui a trop coulé sur son territoire ».

Interrogé sur un éventuel recours en justice, l’opposant historique n’a pas mâché ses mots : « Je ne peux pas déposer [un recours] devant une institution privée de M. Kabila. »

Faut-il craindre des actes de violence en RDC?

Etienne Tshisekedi est clair : « Le Congo a été marqué par une longue guerre. Il ne faut pas revenir à une situation de guerre. Personne n’en veut. » Il demande à la communauté internationale de trouver une solution immédiate à cette situation créée, selon lui, par le président sortant Joseph Kabila.

XS
SM
MD
LG