Liens d'accessibilité

RDC: Le Rwanda mis en cause dans la reprise des violences


Une enquête de la mission onusienne en RDC suggère l'implication de Kigali dans les récents affrontements au Nord-Kivu

Va-t-on vers de nouvelles tensions entre Kigali et la MONUSCO?

En tout cas le dernier rapport de la mission onusienne en RDC a mis le feu aux poudres…

Dans ce document, l'ONU affirme avoir "conduit des entretiens avec 11 combattants du M23 qui ont abandonné leurs positions dans le Nord-Kivu » […] Ces derniers ont tous affirmé avoir été recrutés et formés au Rwanda.

Ecoutez les précisions d’un porte-parole de la mission de l’ONU en République démocratique du Congo, que Nicolas Pinault a joint à Goma.

Suite à ce rapport, le Rwanda n’a pas tardé à réagir,

"Ce sont des rumeurs totalement fausses et dangereuses", a déclaré dans un communiqué la ministre des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo.

La mission de l'ONU en RDC, a-t-elle dit, "coûte des milliards de dollars, cela a été un échec depuis le premier jour".

Autre réaction, celle du M23 lui-même. Rappelons que le Mouvement du 23 mars est composé de membres de l'ex-rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP).

Le M23 a repris les armes depuis plusieurs semaines et dément tout soutien du Rwanda. Nicolas Pinault a joint son porte-parole à Goma.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG