Liens d'accessibilité

RDC: Confusion à Goma où le M23 dit renforcer ses positions


Un blindé de la Monusco patrouille la ville de Goma le 19 novembre 2012

Un blindé de la Monusco patrouille la ville de Goma le 19 novembre 2012

Les rebelles menacent d'aller même au-delà de Goma si le gouvernement de Kabila refuse de négocier

Situation confuse dans la ville de Goma, la capitale du Nord-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo…

Les combats entre le M23 et l’armée congolaise ont eu lieu dans la ville même de Goma ce lundi 19 novembre.

Des combattants du M23 à Rumangabo, au nord de Goma, le 28 juillet 2012

Des combattants du M23 à Rumangabo, au nord de Goma, le 28 juillet 2012




Le Mouvement du 23 mars avait lancé un ultimatum au gouvernement, lui demandant d'ici 24 heures d'annoncer l'ouverture de négociations. Kinshasa a rejeté cet ultimatum.


Le M23, par la voix de son porte-parole militaire, le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, a indiqué sur les ondes de la VOA que la lutte ira bien au-delà du Nord-Kivu, si le gouvernement de Joseph Kabila refuse de négocier.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG