Liens d'accessibilité

RDC : Tshisedeki rejette les résultats partiels


RDC : Tshisedeki rejette les résultats partiels

RDC : Tshisedeki rejette les résultats partiels

Selon le vice-président de la CENI, Jacques Djoli, on en est aujourd’hui à 33,5% de résultats compilés. La ville-province de Kinshasa a le plus faible taux de compilation, a-t-il dit. « Kinshasa a eu d’énormes problèmes de ramassage des résultats compte tenu de l’environnement plus ou moins difficile qu’il y a eu dans la surchauffe, n’est-ce pas, du jour du vote », a dit Jacques Djoli, vice-président de la CENI.

En RDC, la compilation des résultats des élections du 28 novembre se poursuit dans une atmosphère de vive tension. L’opposant Etienne Tshisekedi a rejeté les résultats partiels de la présidentielle publiés vendredi. Sur la base de 15,26 % des suffrages, la CENI avait crédité le président Kabila de quelques 50% des voix contre 34 % à Tshisekedi.

Des agents électoraux de la commune de Bandal, à Kinshasa

Des agents électoraux de la commune de Bandal, à Kinshasa

L’UDPS, le parti de Tshisekedi accuse la CENI de vouloir induire les Congolais en erreur en publiant en premier les résultats des fiefs de Kabila. Trois des dix adversaires du président sortant ont appelé à une annulation pure et simple de la présidentielle.

Selon le vice-président de la CENI, Jacques Djoli, on en est aujourd’hui à 33,5% de résultats compilés. La ville-province de Kinshasa a le plus faible taux de compilation, a-t-il dit. « Kinshasa a eu d’énormes problèmes de ramassage des résultats compte tenu de l’environnement plus ou moins difficile qu’il y a eu dans la surchauffe, n’est-ce pas, du jour du vote », a dit Jacques Djoli, ajoutant qu’il était « difficile de respecter le plan de ramassage des colis dans les différents centres. »

Vue d'un bureau de vote de Kinshasa le 28 novembre 2011

Vue d'un bureau de vote de Kinshasa le 28 novembre 2011

Pour ce qui est des allégations persistantes d’importation de bulletins de vote d’Afrique du Sud aux fins de fraude électorale par le camp Kabila, Jacques Djoli a assuré qu’il n’en est rien du tout. Par crainte de pénurie de bulletins de vote dans certaines provinces, la CENI avait procédé, à titre de précaution, à l’importation d’environ un million de bulletins de vote, qui sont entreposés dans les magasins de la MONUSCO à Kinshasa et dans d’autres villes, a-t-il expliqué.

La CENI promet de publier les résultats provisoires d’ici le 6 décembre, date d’expiration du mandat du président Kabila.

XS
SM
MD
LG