Liens d'accessibilité

RDC : Le gouvernement à la poursuite de Bosco Ntaganda


L'ex-chef d'état-major du CNDP est recherché par la Cour pénale internationale et accusé de fomenter des violences dans l'est du pays.

Le Général Bosco Ntaganda a dit sur quelques médias internationaux qu’il n’était impliqué ni de loin ni de prêt aux combats qui opposent les FARDC et les militaires insurgés dans l’est du pays.

Depuis plusieurs jours, la localisation général Ntaganda était incertaine, favorisant les rumeurs sur son implication dans la défection de plus d'une dizaine d'officiers supérieurs, ex-membres de la rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), qui ont déserté avec quelques centaines d'hommes.

Selon lui il s’agit d’une mutinerie au sein de l’armée qui nécessite une solution auprès du gouvernement congolais.

Depuis dimanche, de violents combats opposent l’armée aux mutins, faisant, selon certaines sources, plusieurs morts et blessés. Le gouvernement congolais n’a pas tardé à réagir au démenti du général Ntaganda.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG