Liens d'accessibilité

RDC : huit suspects jugés vendredi pour l’assassinat de Chebeya


Floribert Tshebeya (Archives)

Floribert Tshebeya (Archives)

Seuls cinq accusés devraient être présents à l'audience, car deux majors et un adjudant sont en fuite. Les huit policiers sont jugés pour « association de malfaiteurs, enlèvement, assassinat et terrorisme.»

Plusieurs mois après la mort violente en RDC du militant des droits humains Floribert Chebeya, huit policiers, dont le chef des services spéciaux, vont être jugés vendredi pour assassinat devant le tribunal militaire de la Gombe à Kinshasa. Seuls cinq accusés devraient être présents à l'audience, car deux majors et un adjudant sont en fuite. Les huit policiers sont jugés pour « association de malfaiteurs, enlèvement, assassinat et terrorisme.» Le principal accusé est le colonel Daniel Mukalay, chef des services spéciaux de la police nationale, arrêté peu de temps après le meurtre.

Père de cinq enfants, président-fondateur de l'ONG la Voix des Sans Voix, Floribert Chebeya, a été retrouvé mort début juin dans sa voiture, sur une route périphérique de Kinshasa, les mains liées dans le dos, pantalon et sous-vêtement baissés. Pour le directeur exécutif adjoint de la Voix des Sans Voix, Rospin Manketa, la fixation de la date du procès « ne revêt pas une signification importante, mais plutôt, ça suscite de l’inquiétude. »

XS
SM
MD
LG