Liens d'accessibilité

RDC: Tentative de contrebande de minerai—3 ans de prison pour l’accusé


Des hommes debout autour d'un sac de cassitérite à Walikale, Congo (2010 (2010))

Des hommes debout autour d'un sac de cassitérite à Walikale, Congo (2010 (2010))

Julien Mukala, un employé de la MONUSCO, mission de l’ONU en République Démocratique du Congo, écope aussi d’une amende de 25 000 dollars.

En République Démocratique du Congo, une tribunal a condamné un chauffeur de la MONUSCO (Mission de l’ONU pour la stabilisation de la RDC), à trois ans de prison, pour tentative d’exportation illégale de minerai.

Le chauffeur congolais Julien Mukala devra aussi verser une amende de 25 000 dollars, d’après le verdict rendu mercredi. Mukala avait été arrêté dimanche soir à Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, dans l'Est du pays. L’amende de 25.000 dollars américains est payable en francs congolais", rapporte l’Agence France Presse, citant une source proche du dossier.

Julien Mukala s'apprêtait, dit-on, à faire passer en fraude au Rwanda voisin 1.200 kilos de cassitérite stockés dans une jeep de la Monusco. La mission onusienne a affirmé que l'arrestation d'un membre de son personnel avec du minerai était une première depuis son déploiement en 1999 sur le territoire congolais. Mukala, d’ailleurs, a maintenu que quelqu’un d’autre a dû placer les 24 sacs de cassitérite dans son véhicule.

Des groupes rebelles, des milices locales et des militaires sont régulièrement accusés d'exploiter les minerais dont regorgent le Nord et le Sud Kivu.

XS
SM
MD
LG