Liens d'accessibilité

Kinshasa accuse Kigali de soutenir encore le M23


Lambert Mende, ministre congolais des Communications (Archives)

Lambert Mende, ministre congolais des Communications (Archives)

Le ministre Mende a aussi rejeté le rapport d’Amnesty International sur l’industrie minière en DRC

En République démocratique du Congo, le gouvernement accuse à nouveau Kigali de violer l'accord-cadre d'Addis-Abeba pour ramener la paix dans la région. Début juin, seize étudiants rwandais ont obtenu l'asile en Ouganda ; pour Kinshasa c’est une nouvelle preuve que le Rwanda soutient le M23.

Au cours d'une conférence de presse samedi à Kinshasa, Lambert Mende, porte-parole du gouvernement, a également rejeté le dernier rapport d'Amnesty International sur les violations des droits de l'homme dans les mines congolaises. Ce rapport critique particulièrement les compagnies minières chinoises.


XS
SM
MD
LG