Liens d'accessibilité

RDC : Investiture de Joseph Kabila pour un second mandat présidentiel


Joseph Kabila (archives)

Joseph Kabila (archives)

En RDC, le président Joseph Kabila a prêté serment ce mardi devant les hauts magistrats du pays. C'est au cours d'une cérémonie d'investiture organisé à la cité de l'Union africaine à Kinshasa. Seul le président zimbabwéen Robert Mugabe, parmi les chefs d’Etat africains invités, avait effectué le déplacement -les autres ayant été représentés par leurs premiers ministres, président de l’Assemblée nationale ou ministres. La Belgique était absente à cette cérémonie, après le refus de son ministre des affaires étrangères de se rendre en RDC pour cause, dit-il, de manque de crédibilité des résultats proclamant M. Kabila vainqueur.

Au cours de cette cérémonie, Joseph Kabila s'est adressé au peuple congolais. Un discours axé sur le programme de 5 prochaines années de son mandat. Le chef de l'état congolais a promis de travailler avec toutes les forces politiques congolaises, sans distinction, si les intérêts du pays les lui demandent. Il a également promis d'améliorer la vie sociale des congolais.

Ecoutez, en cliquant sur le lecteur ci-dessous, un extrait de l'adresse de Kabila à la nation congolaise, suivi de quelques réactions recueillies à chaud par notre correspondant Alex Kathy Katayi.

Dans le camp de l’opposition, Jacquemin Shabani, secrétaire général de l’UDPS, estime que la cérémonie de ce mardi ne revêt aucune importance puisque, dit-il, la victoire accordée par la CENI à Joseph Kabila ne reflète en rien la volonté de la majorité des électeurs congolais. M. Shabani a déclaré à la VOA qu’Etienne Tshisekedi, qui revendique la fonction de Président de la RDC, doit être reconnu comme vainqueur légitime du scrutin du 28 novembre.

XS
SM
MD
LG