Liens d'accessibilité

Kinshasa quadrillée par les forces de l’ordre à la veille de l'investiture de Tshisekedi


Un véhicule blindé de la police circule à Kinshasa le 7 décembre 2011

Un véhicule blindé de la police circule à Kinshasa le 7 décembre 2011

Le leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social compte prêter serment ce vendredi au stade des martyrs, une action sévèrement condamnée par les dirigeants de la majorité présidentielle en RDC

En République démocratique du Congo, la capitale Kinshasa est quadrillée par les forces de l’ordre.

Des chars de la garde républicaine sont stationnés dans plusieurs endroits de la ville, en prévision de la prestation de serment de l'opposant historique Etienne Tshisekedi, qui s'est proclamé Président, rejetant la victoire du président en exercice Joseph Kabila.

Le leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) veut prêter serment ce vendredi 23 décembre au stade des Martyrs.

Etienne Tshisekedi

Etienne Tshisekedi

Jacquemin Shabani, secrétaire général de l’UDPS, dit que la forte présence militaire et policière dans la capitale congolaise reflète la peur qu'éprouve le régime. Il reste confiant que la cérémonie de vendredi se déroulera sans heurts et que les forces de l'ordre s'abstiendront de tirer sur le peuple.

Ecoutez, ci-dessous, un extrait de son entretien avec la VOA.



S’achemine-t-on vers la confrontation, demain, à Kinshasa ? Nous avons recueilli la réaction de Chérubin Okende, coordonateur des communicateurs de la majorité présidentielle.

XS
SM
MD
LG