Liens d'accessibilité

Naufrage en Méditerranée : le commandant désigné responsable


Un migrant rescapé du naufrage, à gauche, secouru par la le bateau des gardes-côtes italiens, Catane, Italie, lundi 20 avril 2015.

Un migrant rescapé du naufrage, à gauche, secouru par la le bateau des gardes-côtes italiens, Catane, Italie, lundi 20 avril 2015.

Suite de l’enquête après le naufrage ce week-end d’un bateau transportant des centaines de migrants. La plupart sont morts au large en mer Méditerranée. L’étau judiciaire se resserre sur le commandant du bateau

La détention de Mohammed Ali Malek doit être confirmée ce mardi par le parquet de Catane en Sicile.

La justice italienne considère ce Tunisien âgé de 27 ans l'unique responsable de ce drame.

Pour les procureurs en charge de l'enquête, l'homme a provoqué le naufrage en surchargeant son navire et se montrant incapable de le manœuvrer à l'approche d'un cargo portugais venu le secourir.

Le bilan du naufrage est officiellement de 24 morts et 28 survivants

Selon les organisations humanitaires internationales, le nombre des disparus est estimé à environ 800, dont des femmes et des enfants

Depuis le début de l'année, quelque 1.750 migrants, hommes, femmes et enfants qui ont péri en mer, dont 450 la semaine dernière.

C'est trente fois plus que durant la même période l'an dernier, selon l'Office des migrations internationales.

XS
SM
MD
LG