Liens d'accessibilité

Drame du Concordia : peines de prison pour cinq employés du navire


Le Costa Concordia, toujours échoué en Italie

Le Costa Concordia, toujours échoué en Italie

Cinq personnes impliquées dans le naufrage du navire de croisière Costa Concordia, qui s'est échoué sur les côtes italiennes en janvier 2012, ont plaidé coupable et écopé de peines de réclusion. L'accident avait coûté la vie à 32 personnes.

Quatre membres d'équipage et l’un des employés de la compagnie Costa Crociere, propriétaire du navire, ont été condamnés samedi à des peines allant de 18 à 34 mois de réclusion, mais on ignore s’ils seront vraiment incarcérés. Certains peuvent interjeter appel.

Le capitaine du navire, accusé de lâcheté et d'incompétence à la suite du naufrage, est jugé pour homicide involontaire, mais son procès est actuellement suspendu jusqu'à la fin du mois de septembre. Il risque jusqu’à vingt ans de prison.

Plus de 4.200 personnes se trouvaient à bord du Costa Concordia quand il s'est échoué sur des rochers près du rivage de l'île italienne de Giglio, où le navire se trouve toujours. Le capitaine Francesco Schettino, 52 ans, est accusé d'avoir causé l'accident en s’approchant trop près de la côte, et d’avoir abandonné son navire avant que la plupart des passagers eurent été évacués.
XS
SM
MD
LG