Liens d'accessibilité

Burundi : une dizaine d’arrestations en rapport avec les communales contestées


Burundi : une dizaine d’arrestations en rapport avec les communales contestées

Burundi : une dizaine d’arrestations en rapport avec les communales contestées

Ces personnes sont accusées de rébellion et d’atteinte à la sûreté de l’Etat. C’est la suite de la contestation des résultats des élections communales.

Douze personnes sont en prison au Burundi. Il s'agit pour la plupart de membres de l’opposition arrêtés à Kinama et incarcérés à Bujumbura. Ces personnes sont accusées de rébellion et d’atteinte à la sûreté de l’Etat. C’est la suite de la contestation des résultats des élections communales. Cinq des gardés à vue ont été relâchés, a expliqué Pierre Claver Bonimpa, qui dirige l’Association burundaise pour la promotion des droits de l’Homme (APRODH) et a rendu visite aux détenus.

« Nous, nous disons qu’ils ont été arrêtés pour des motifs purement politiques », a-t-il dit, précisant que certains appartenaient au parti FNL, les autres appartenaient au parti UPD-Zigamibanga, et il y avait un seul qui appartenait au parti FRODEBU », a déclaré Pierre Claver Mbonimpa.

XS
SM
MD
LG