Liens d'accessibilité

Doudou Ndiaye Rose conduit dans sa dernière demeure


Doudou Diaye Rose lors d'un concert

Doudou Diaye Rose lors d'un concert

D'ultimes hommages ont été rendus au célèbre percussionniste à Dakar et à travers le monde, avant son inhumation.

Une foule nombreuse s’est réunie dans le quartier des HLM de Dakar, la capitale sénégalaise, lors des obsèques offertes à l’énergique maître tambour respecté.

L’artiste décédé mercredi à Dakar à l'âge de 85 ans à la suite d'un malaise, a été enterré jeudi en début d’après-midi.

Y ont assisté de nombreux représentants du gouvernement dirigés par le Premier ministre Mohamed Dionne, ainsi que le président de l'Assemblée nationale Moustapha Niasse et le chanteur vedette Youssou Ndour, par ailleurs ministre conseiller du chef de l'État, Macky Sall.

Parmi les hommages, ceux de Youssou Ndour qui avait déploré "une grosse perte pour le Sénégal". "Il a beaucoup fait pour moi" et a apporté le même soutien à "tous les autres artistes", a-t-il dit à l'antenne de TFM, sa chaîne de télévision.

Le ministre sénégalais de la Communication et de la Culture, Mbagnick Ndiaye, lui a rendu hommage "pour le travail gigantesque" abattu "pour le rayonnement de la culture sénégalaise".

"Avec sa disparition, notre pays perd un monument, un artiste talentueux, un virtuose du tam-tam qui a marqué, de manière indélébile, la scène artistique", a-t-il dit dans un communiqué.

L'Archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, s'est "incliné pieusement devant la mémoire de ce grand Sénégalais qui a porté la culture sénégalaise à travers le monde en bon ambassadeur", précise un communiqué diffusé par l'archidiocèse de Dakar.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG