Liens d'accessibilité

Décision du Tribunal arbitral du sport le 9 mai au plus tard dans l'affaire Platini


Le président suspendu de l'UEFA Michel Platini arrive au Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour une audience en appel à sa suspension, à Lausanne, Suisse, 29 avril 2016.

Le président suspendu de l'UEFA Michel Platini arrive au Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour une audience en appel à sa suspension, à Lausanne, Suisse, 29 avril 2016.

Le président suspendu de l’UEFA s’est dit optimiste quant à sa victoire, après l’annonce du Tribunal arbitral du sport qui prévoit de rendre sa décision dans 10 jours, au plus tard.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) prendra sa décision le 9 mai au plus tard sur la suspension de six ans infligée par la Fifa à Michel Platini, le président de l'UEFA, a annoncé vendredi le secrétaire général du TAS Mathieu Reeb à Lausanne (Suisse).

Cette date butoir donnera donc un mois à l'UEFA, qui se réunit en Congrès lundi et mardi à Budapest, pour organiser l'élection d'un nouveau président avant l'ouverture de l'Euro en France, le 10 juin, si la suspension de l'ancien N.10 des Bleus devait être maintenue.

Contraint par cette affaire à renoncer à sa candidature à la tête de la Fifa, pour l'élection du 26 février dernier, Platini n'a jamais caché qu'il entendait retrouver son poste à la tête du football européen et, à ce titre, ouvrir l'Euro-2016 le 10 juin au Stade de France.

Cette annonce du TAS est intervenue quelques minutes avant la sortie attendue de Platini, entendu toute la journée par les arbitres du TAS dans le cadre de l'appel de sa suspension. L'ancien meneur de jeu de la Juventus Turin était arrivé au TAS, accompagné de ses conseillers et avocats, dont Mes Yves Wehrli et Thibaud d'Alès.

Après le TAS, "la dernière étape possible sera un recours au Tribunal fédéral, qui ne sera pas un recours sur le fond", mais seulement sur les questions de droit, avait précisé M. Reeb vendredi matin à la presse.

"Aujourd'hui c'est le début du match, un nouveau match, une finale, et on est tous sur la même ligne", avait déclaré Platini avant d'entrer au TAS. "Je suis optimiste, on va gagner", avait-il ajouté.

Le 21 décembre, le Français avait été suspendu huit ans par la justice interne de la Fifa, et donc privé de toute activité liée au football, peine réduite à six ans en appel en février.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG