Liens d'accessibilité

Dossier achat d'avion : Le président malien nie toute "relation d'affaires" avec Michel Tomi


Ibrahim Boubacar Keïta, le présient du Mali

Ibrahim Boubacar Keïta, le présient du Mali

Ibrahim Boubacar Keïta déclare qu’il n’a jamais eu de "relation d'affaires" avec l'homme d'affaires français Michel Tomi, mis en examen dans un dossier de fraude fiscale.

L’affaire en cause concerne l'achat de l'avion du président malien.

"Je reste droit dans mes bottes (...). Au-delà de la relation d'amitié (...), il n'y a jamais eu de relation d'affaires", a affimé le président malien, lors d'une conférence de presse à Paris en marge de sa visite d'Etat de deux jours en France, où il a été reçu en grande pompe par le président François Hollande.

"Je suis à l'aise et je ne courbe pas l'échine", a-t-il ajouté, se comparant à "la blanche colombe": “Je continue mon vol. On a même essayé de saboter cette visite à Paris, peine perdue", a-t-il souligné. "Certaines choses doivent mourir de leur propre venin", a-t-il conclu.

Michel Tomi, figure de l'industrie du jeu en Afrique, a été mis en examen en juin 2014 pour corruption d'agent public étranger, faux et usage de faux, abus de confiance, recel d'abus de bien social, complicité d'obtention indue d'un document administratif et travail dissimulé.

Les policiers cherchent à savoir dans quelle mesure l'homme d'affaires a participé à l'achat du Boeing présidentiel malien, une transaction estimée à 20 milliards de francs CFA (environ 30,5 millions d'euros).

Avec AFP

XS
SM
MD
LG