Liens d'accessibilité

Libye : plus d’un milliard de dollars promis aux rebelles


Photo de groupe des chefs de diplomatie du Groupe international de contact sur la Libye à Abu Dhabi

Photo de groupe des chefs de diplomatie du Groupe international de contact sur la Libye à Abu Dhabi

Parmi les donateurs, l’Italie s’est engagée pour près de 600 millions de dollars. La France s’est prononcée pour une enveloppe de quelques 420 millions de dollars.

Le Groupe de contact international sur la Libye réuni, jeudi, à Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, a promis plus d’un milliard de dollars de soutien au Conseil national de transition, organe politique de l’opposition libyenne, en guerre contre Mouammar Kadhafi.

Parmi les donateurs, l’Italie s’est engagée pour près de 600 millions de dollars. La France s’est prononcée pour une enveloppe de quelques 420 millions de dollars.

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton, le chef de la diplomatie jordanienne, Nasser Judeh, à gauche, et celui des Emirats arabes unis, Anwar Gargash, à droite, lors de la réunion d' Abu Dhabi

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton, le chef de la diplomatie jordanienne, Nasser Judeh, à gauche, et celui des Emirats arabes unis, Anwar Gargash, à droite, lors de la réunion d' Abu Dhabi

Les jours de Kadhafi sont comptés, a déclaré la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, présente à Abu Dhabi. Selon Associated Press, l’administration Obama accroîtra de 26,5 millions son aide humanitaire aux Libyens. Washington avait précédemment annoncé un plan incluant l’attribution à l’opposition libyenne d’une partie des 30 milliards de dollars d’avoirs libyens gelés aux Etats-Unis.

Côté militaire, l’intervention américaine en Libye dépasse de plusieurs millions de dollars les projections selon un mémo obtenu par le journal Financial Times. Le memo du ministère américain de la Défense qui, selon le journal, a été donné à des législateurs américains, révèle que le Pentagone dépense 2 millions de dollars par jour sur les raids aériens, soit 60 millions de dollars par mois.

Trinidad Jimenez, ministre espagnole des Affaires étrangère, s'adresant à la presse à Abu Dhabi

Trinidad Jimenez, ministre espagnole des Affaires étrangère, s'adresant à la presse à Abu Dhabi

Les estimations chiffraient ces dépenses à 40 millions de dollars par mois. Selon le Financial Times, l’appui américain aux opérations militaires en Libye coûtera près de 300 millions de dollars de plus que ce qu’envisageait le Pentagone.

XS
SM
MD
LG