Liens d'accessibilité

Donald Trump s'en prend à la légende du basket Kareem Abdul-Jabbar


Donald Trump, candidat aux primaires du parti républicain

Donald Trump, candidat aux primaires du parti républicain

Le milliardaire Donald Trump, candidat à la présidentielle américaine, ne s'en prend pas qu'à ses adversaires: la dernière victime de ses attaques virulentes est Kareem Abdul-Jabbar, légende de la NBA, à qui il a lancé: "Tu n'y connais rien à la vie".

L'ancien basketteur de 68 ans avait critiqué le candidat républicain, actuellement en tête des sondages, mercredi dans un éditorial publié dans le Washington Post. Il avait notamment accusé le magnat de l'immobilier de mener "une vendetta contre la presse".

"C'est déjà assez mal de s'en prendre aux femmes de cette manière, mais il y a un crime politique encore plus insidieux ici: s'attaquer au Premier amendement qui protège la liberté de la presse en s'en prenant à un journaliste", avait écrit Kareem Abdul-Jabbar, retraité des courts depuis 1989 et membre du Temple de la renommée (panthéon) de la Ligue de basket nord-américaine (NBA).

Donald Trump avait notamment eu des propos acerbes envers la présentatrice de la chaîne Fox News lors du premier débat télévisé entre les candidats républicains début août, et il a aussi récemment fait expluser un célèbre reporter de la chaîne hispanophone Univision d'une de ses conférences de presse.

"Le plus grand ennemi des principes de la Constitution à ce jour est Trump", avait poursuivi Kareem Abdul-Jabbar.

Ce à quoi le milliardaire a répondu jeudi avec son habituel franc-parler: "Kareem, maintenant je comprends pourquoi la presse t'a toujours si mal traité: elle ne pouvait pas te supporter", a-t-il écrit en lettres capitales au gros feutre noir sur l'article du Washington Post, selon une photo que l'ancien joueur a reçue et a postée sur sa page Facebook.

"Le fait est que tu n'y connais rien à la vie et à ce qui doit être fait pour redonner son lustre à l'Amérique ! Meilleurs voeux, Donald Trump", a encore écrit le candidat visiblement irrité.

"J'ai l'impression que M. Trump n'a pas aimé mon article", a commenté Kareem Abdul-Jabbar, le meilleur marqueur de l'histoire de la NBA, qui a décrit la réponse du milliardaire comme "la meilleure illustration, bien qu'inélégante, de mes affirmations".

Kareem Abdul-Jabbar, né Lew Alcindor, a joué durant 20 ans en NBA où il a inscrit plus de 38.000 points. Il est aujourd'hui auteur et il a été nommé en 2012 par Hillary Clinton, alors secrétaire d'Etat, ambassadeur culturel.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG