Liens d'accessibilité

USA : Donald Trump ciblé par ses rivaux au deuxième débat républicain


Le phlegmatique Dr. Ben Carson et le milliardaire Donald Trump échangent quelques mots pendant une pause publicitaire au cours du débat des candidats républicains (REUTERS/Lucy Nicholson)

Le phlegmatique Dr. Ben Carson et le milliardaire Donald Trump échangent quelques mots pendant une pause publicitaire au cours du débat des candidats républicains (REUTERS/Lucy Nicholson)

Ils étaient onze à s'affronter dans le débat organisé par la chaîne CNN à la Bibliothèque Ronald Reagan en Californie.

Onze aspirants ont participé au débat à la Bibliothèque Ronald Reagan de Simi Valley en Californie. Et 9 d'entre eux ont concentré leurs attaques sur Donald Trump. La seule exception: le docteur Ben Carson, no 2 dans les sondages après le milliardaire et qui ne s'est pas départi de son calme désormais légendaire.

Les autres ont tour à tour critiqué Donald Trump, notamment pour son inexpérience en politique étrangère, ses faillites dans le monde des affaires et son opposition à l'octroi de la nationalité américaine aux enfants nés aux Etats-Unis de parents étrangers. Par exemple, le sénateur de Floride, Marco Rubio, a dit que ce n'était pas le moment de confier à un novice comme le milliardaire la direction de la politique étrangère américaine alors que le pays fait face à de graves menaces comme la crise des misssiles nord-coréens ou les incurions russes en Ukraine.

Donald Trump s'est contenté de promettre de se mettre à jour d'ici aux présidentielles. Le milliardaire a eu aussi des échanges très acerbes avec Jeb Bush, fils et frère de présidents. Ce dernier s'en est pris au milliardaire notamment pour son animosité à l'égard des clandestins aux Etats-Unis. Donald Trump a rétorqué que les clandestins coûtaient chers en services sociaux.

En gros, le milliardaire a réitéré tout au long du débat les principaux arguments qui lui ont permis de prendre la tête dans la course à l'investiture républicaine, c'est-à-dire son savoir-faire financier et sa capacité de faire face à n'importe quel leader. Mais ses adversaires ont martelé que ce n'était pas suffisant pour diriger une grande puissance comme les Etats-Unis.

XS
SM
MD
LG