Liens d'accessibilité

Dominic Ongwen de la LRA se serait rendu


Le département d'Etat a déclaré mardi qu'un homme qui prétend être Dominic Ongwen s’est rendu en République centrafricaine (RCA).

Le département d'Etat a déclaré mardi qu'un homme qui prétend être Dominic Ongwen s’est rendu en République centrafricaine (RCA).

Le gouvernement américain a mis à prix la tête d'Ongwen, promettant jusqu'à 5 millions de dollars pour sa capture.

Selon le département d’Etat américain, l’un des principaux chefs de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) se serait rendu aux forces américaines en République centrafricaine (RCA).

Des conseillers militaires américains séjournent en RCA pour appuyer la force de l'Union africaine (UA) chargée de traquer la LRA.

La porte-parole du département d’Etat, Jen Psaki, a précisé que « des efforts sont en cours pour établir l’identité complète et positive » du transfuge présumé. S’il s’agit bien d’Ongwen, « sa défection porterait un coup historique à la structure de commandement de la LRA », a-t-elle poursuivi.

On impute à la LRA le meurtre ou l’enlèvement de dizaines de milliers de personnes à travers quatre pays africains au cours des 30 dernières années. Le groupe a lutté contre le gouvernement ougandais pendant une vingtaine d’années avant de se désintégrer en bandes de miliciens itinérants qui attaquent et pillent des sites dans des régions éloignées.

Les Etats-Unis ont offert jusqu'à 5 millions de dollars pour toute information menant à la capture d’Ongwen. Il est également recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre présumés.

Ongwen est l'un des cinq principaux dirigeants de la LRA recherchés par la CPI, dont le commandant en chef du groupe, Joseph Kony.

XS
SM
MD
LG