Liens d'accessibilité

Dix peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade égyptien


La police anti-émeute surveille la Ligue africaine des Champions au Caire, le 1er septembre 2012.

La police anti-émeute surveille la Ligue africaine des Champions au Caire, le 1er septembre 2012.

La cour de cassation égyptienne a confirmé dix peines capitales prononcées en 2015 à l'encontre de supporteurs pour des émeutes ayant fait 74 morts dans un stade après un match de football en 2012 à Port-Said (nord-est), un verdict définitif.

Lors du procès de 2015, sur 72 accusés au total, 40 autres avaient écopé de peines allant de une à 15 années de prison. La décision de lundi ne concerne pas un onzième supporteur, qui avait été condamné à mort, mais était jugé par contumace.

Les émeutes avaient endeuillé le match de foot qui opposait l'équipe de Port-Said Al-Masry aux stars du Caire Al-Ahly.

A la sortie de la cour lundi, une vingtaine de membres des familles des victimes ont exprimé leur joie après la décision de la cour en poussant des youyous et en scandant "Dieu est le plus grand", tout en brandissant des photos des victimes.

Avec la photo de son fils disparu en pendentif, Karima Al Sayed a déclaré à l'AFP: "je suis tellement contente, Dieu merci, j'ai attendu ce verdict" depuis 2012.

Un premier procès en mars 2013 s'était soldé par 21 condamnations à mort. En février 2014, après une première cassation, un nouveau procès avait été ordonné.

Puis en juin 2015, un tribunal égyptien avait confirmé 11 des condamnations à mort. Les juges avaient acquitté 21 des condamnés, dont sept responsables de la police.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG