Liens d'accessibilité

Disparition de trois collaborateurs de la Croix-Rouge au Mali


Des soldats de la Minusma devant le bureau du gouverneur de Kidal, 15 novembre 2013.

Des soldats de la Minusma devant le bureau du gouverneur de Kidal, 15 novembre 2013.

Le Comité international de la Croix-Rouge confirme avoir perdu contact, depuis le 16 avril, avec trois de ses collaborateurs qui étaient en mission à Abeibara, à environ 140 kilomètres de Kidal.

"Nous sommes préoccupés par le sort de nos collègues et faisons tout ce qui est possible pour les ramener chez eux au plus vite", explique Christoph Luedi, chef de la délégation du CICR au Mali. "Nous ignorons à ce stade les raisons de cet incident et n'entendons pas faire de spéculation. Il est prématuré de se prononcer sur l'impact que cela aura sur nos activités humanitaires."

Valery Mboah Nana, porte-parole du CICR au Mali, explique sur VOA Afrique que "dans la nuit du 15 au 16 avril, les forces françaises menaient des opérations et il semblerait que le guide du CICR ait été arrêté. Donc, le 16 au matin, nos agents sont partis d'Abeibara vers Kidal. A peine partis, ils ont été abordés par un homme à moto qui a affirmé qu'un responsable de la communauté voulait leur parler. Depuis, on a perdu le contact avec eux."

Ces informations ont été recueillies grâce au témoignage d'un autre guide qui a été libéré par les ravisseurs. Les trois agents seraient en bonne santé et n’ont fait l’objet d’aucun mauvais traitement.

Le CICR est en contact avec toutes les parties présentes dans le nord du Mali afin d'assurer le retour de ses collaborateurs dans les meilleurs délais.

XS
SM
MD
LG