Liens d'accessibilité

Discours sur l’état de l’Union : Obama et la politique étrangère


Barack Obama

Barack Obama

Dans son discours sur l’état de l’union, le président Barack Obama a parlé du Mali et de l’Afrique en général, et de la nécessité de travailler avec les partenaires étrangers :
« Le fait est que le danger reste. Bien que nous soyons en train de défaire le noyau dur d’Al-Qaeda, la menace a pris une autre forme, alors que les filiales d’Al Qaeda et d’autres extrémistes s’implantent dans différentes parties du monde. Au Yémen, en Somalie, en Irak, et au Mali, nous devons continuer de travailler avec nos partenaires pour perturber et neutraliser ces réseaux »

Intervention ciblée. Limites prudentes sur le recours aux drones

Le président a insisté sur la nécessité de continuer à être vigilants. Mais il souligne que le leadership et la sécurité de l’Amérique ne peuvent pas reposer sur la seule force militaire. Il n’hésitera pas à user de la force quand c’est nécessaire pour protéger le peuple américain, mais il n’enverra pas les fils et filles de l’Amérique s’enliser dans des conflits interminables, et il évitera des déploiements massifs qui sapent la force des Etats-Unis, et pourraient éventuellement aider l’extrémisme :
«Donc, alors que nous poursuivons ces réseaux terroristes – par le biais d’efforts plus ciblés et en renforçant les capacités de nos partenaires étrangers, l’Amérique ne doit plus être de manière permanente sur le pied de guerre. C’est pourquoi j’ai imposé des limites prudentes sur le recours aux drones »
Nous ne serons plus en sécurité, a expliqué M. Obama, si les gens, pensent que nous frappons dans leurs pays sans tenir compte des conséquences.
M. Obama a, par ailleurs, souligné les efforts faits en coopération avec le monde des affaires et les gouvernements pour augmenter la production d’électricité en Afrique, et aussi pour lutter contre la pauvreté.

L’Iran, la Syrie, le Hezbollah, Israel et les Palestiniens

Pour le président, il faut également utiliser tous les éléments de la puissance américaine pour relever les défis dans un monde complexe, y compris une forte diplomatie fondée sur de solides principes. C’est ainsi que l’on procède actuellement à l’élimination des stocks d’armes chimiques de la Syrie, et que l’Iran a accepté un accord avec les grandes puissances mondiales sur son programme nucléaire, y compris un programme d’inspections sans précédent. Il a cependant dénoncé le soutien de Téhéran à des organisations terroristes comme le Hebzollah libanais. M. Obama s’est félicité des pourparlers entre Israéliens et Palestiniens en vue de la dignité de ces derniers et la création d’un Etat palestinien indépendant, et il a répété le soutien inébranlable de l’Amérique à la sécurité d’Israël.
Le président a également parlé des réformes qu’il a suggérées concernant les programmes de surveillance de la NSA pour renforcer la confiance des Américains et des citoyens des autres pays.
XS
SM
MD
LG