Liens d'accessibilité

Dialogue en RDC : les ambassadeurs africains réitèrent leur soutien à Kodjo


Edem Kodjo, le facilitateur désigné par l'Union africaine pour le dialogue politique en RDC, 4 novembre 2014.

Edem Kodjo, le facilitateur désigné par l'Union africaine pour le dialogue politique en RDC, 4 novembre 2014.

Les ambassadeurs africains accrédités à Kinshasa ont exprimé leur soutien total à Edem Kodjo, le facilitateur désigné par l'Union Africaine pour le dialogue politique, que l’opposition rejette.

D’après Clément Yandoma, représentant de Brazzaville à Kinshasa, le groupe des ambassadeurs africains apporte son soutien total à Edem Kodjo pour l'organisation d'un dialogue national inclusif censé ouvrir la voie à des "élections apaisées".

Samedi, M. Kodjo a reporté sine die le démarrage des travaux préparatoires à ces assises. Dimanche, lors d'un meeting populaire à Kinshasa, l'opposant Étienne Tshisekedi a réitéré la récusation de M. Kodjo, l'accusant d'être proche du président Joseph Kabila; une accusation rejetée par M. Kodjo.

Fin novembre 2015, le président Kabila a convoqué un "dialogue national" pour mettre autour d'une table la majorité, l'opposition et la société civile afin de réfléchir à la tenue d'"élections apaisées".

L'opposition avait d'abord boudé ces pourparlers, en parlant de "piège", avant de donner son accord sous conditions.

Mardi, l'Union Européenne a exhorté les autorités congolaises et l'opposition à créer des conditions favorables au démarrage rapide de ce dialogue.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG