Liens d'accessibilité

Deux Turcs enlevés dans le sud du Nigeria ont été libérés


Des policiers lors d'une opération à Lagos, Nigeria, 20 août 2013.

Deux Turcs employés par une société de construction, qui avaient été enlevés à leur hôtel le 9 avril dans la région pétrolifère du sud du Nigeria, ont été libérés, a annoncé vendredi la police nigériane.

"Les deux Turcs ont été libérés le 19 avril" après d'intenses recherches sur les voies navigables, un travail de renseignement et des négociations avec les kidnappeurs, a déclaré lors d'une conférence de presse Donald Awunah, commissaire de la police dans l'Etat d'Akwa Ibom.

Les deux ressortissants turcs, qui avaient été enlevés dans leur hôtel à Eket, ont été retrouvés dans une lagune proche de la ville de Calabar, à une soixantaine de km. Ils étaient employés par BKS Construction Company, basée dans la région pétrolifère du delta du Niger.

"Les victimes de ce crime ont pu retrouver leurs collègues après avoir passé un examen médical", a indiqué le responsable sans s'étendre davantage sur leur état de santé.

Le commissaire a en outre précisé que "cinq suspects" ont été arrêtés, et qu'"une enquête approfondie est en cours".

Les attaques contre les infrastructures pétrolières et enlèvements contre rançon visant les compagnies pétrolières, menées par des groupes rebelles, étaient nombreuses dans cette région jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé avec le gouvernement et une amnistie décrétée en 2009. A l'époque, la majorité des victimes de ces kidnappings étaient finalement libérées saines et sauves.

En 2016, la région a été le théâtre d'une résurgence de ces attaques, qui ont entraîné un manque à gagner évalué entre 50 et 100 milliards de dollars en 2016 et réduit la production d'un million de barils par jour, selon le gouvernement.

Ces groupes rebelles armés revendiquent un meilleur partage des revenus, une autonomie politique régionale ou la dépollution des site pétroliers.

Mais le nombre d'attaques a de nouveau baissé ces derniers mois grâce notamment à des efforts de pacification du gouvernement nigérian.

Cette grande région du delta du Niger est le moteur économique du Nigeria, principal producteur pétrolier du continent africain avec l'Angola.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG