Liens d'accessibilité

Deux soldats maliens tués dans une attaque à Tombouctou, au Mali


Selon une source du ministère de la défense, il s’est agi d’une "attaque à l'arme lourde de notre poste".

Le ministère malien de la Défense et une source de sécurité à la Mission de l'ONU ont confirmé que deux militaires maliens ont été tués dans cette attaque.

Selon les autorités, l’attaque perpétrée au check-point nord de Tombouctou était criminelle . Il y a eu aussi des blessés.

Un véhicule des forces armées maliennes a aussi été "emporté" par les assaillants, selon la source à la MINUSMA.

Dix soldats maliens avaient été tués le 3 août dans l'attaque d'un camp à Gourma Rharous, une localité située dans la région de Tombouctou. Cette attaque avait été menée par des "terroristes", selon des sources militaires maliennes.

Des groupes djihadistes liés à Al-Qaïda ont contrôlé le nord du Mali de fin mars-début avril 2012 jusqu'au déclenchement, en janvier 2013, d'une intervention militaire internationale, qui les en a chassés.

Mais plusieurs zones échappent encore au contrôle des forces nationales et internationales, contre lesquelles les djihadistes multiplient depuis des mois les opérations, alors que le pays tente de retrouver la paix à travers un accord signé par le gouvernement malien et les groupes armés qui le soutiennent, puis par les groupes rebelles à dominante touareg.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG