Liens d'accessibilité

Deux policiers russes tués dans le Caucase russe


Des policiers russes après un attentat à Grozny, dans le Caucase, 31 août 2011.

Selon la branche locale du Comité d'enquête russe, "des personnes non identifiées (..) ont tiré à plusieurs reprises à l'arme automatique" sur le véhicule des deux membres de la police routière, qui effectuaient une patrouille dans la ville de Malgobek.

Deux policiers ont été tués samedi dans des tirs qui ont visé leur véhicule dans la nuit de vendredi à samedi en Ingouchie, une république instable du Caucase russe, voisine de la Tchétchenie, selon les enquêteurs.

Les deux policiers sont décédés à l'hôpital des suites de leurs blessures, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Les attaques contre la police sont fréquentes dans le Caucase du Nord, situé dans le sud de la Russie, qui fait face à une rébellion islamiste larvée.

Le groupe Etat islamique (EI) avait revendiqué jeudi le meurtre de deux membres de la police routière locale à Astrakhan, région du sud de la Russie proche du Cacuse.

L'EI a également revendiqué une attaque ayant blessé jeudi, toujours à Astrakhan, trois soldats de la Garde nationale, au cours de laquelle l'un des suspects de la première attaque contre les policiers a été abattu, selon les autorités.

Ces attaques interviennent alors qu'un attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg (nord-ouest), perpétré selon les enquêteurs par un jeune homme né au Kirghizstan, a fait 13 morts lundi.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG