Liens d'accessibilité

Deux pilotes tués et de nombreux blessés lors de l'atterrissage forcé d'un avion au Népal


Deux pilotes ont été tués vendredi lors de l'atterrissage forcé d'un petit avion dont les neuf passagers ont été blessés vendredi au Népal, où un autre accident d'avion avait fait 23 morts mercredi, a annoncé un responsable de l'aéroport de Katmandou.

"Les deux pilotes sont morts, et les neuf passagers ont été blessés", a déclaré Bhola Prasad Guragain, un porte-parole de l'aéroport international Tribhuwan de Katmandou, ajoutant qu'un hélicoptère de secours avait atterri sur le site afin d'hélitreuiller les blessés.

L'avion a atterri "en terrain plat" mais le nez de l'appareil, où se trouvaient les deux pilotes dans le poste de pilotage, a subi un violent choc frontal, a expliqué Guragain dans l'attente de précisions sur les circonstances de l'accident.

L'avion de la compagnie Kasthamandap Air avait décollé de l'aéroport de la ville de Nepalgunj, à 300 km de Katmandou, avec neuf passagers et deux pilotes à bord, pour Jumla, une zone montagneuse isolée de l'extrême ouest du Népal et mal desservie par la route, comme souvent dans ces régions accessibles uniquement par hélicoptère ou à pied..

Cet accident survient deux jours après le crash d'un Twin Otter de la compagnie aérienne Tara Air dans le district reculé de Myagdi, dans l'Himalaya, à environ 4.900 mètres d'altitude, qui a coûté la vie aux 23 passagers et membres d'équipage.

Le Népal, toujours sous le coup du séisme dévastateur d'avril 2015, a subi plusieurs catastrophes aériennes ces dernières années, qui ont porté des coups sévères à son industrie du tourisme.

La plupart de ces accidents ont été imputés à l'inexpérience des pilotes ainsi qu'à des problèmes de maintenance et de gestion.

AFP

XS
SM
MD
LG