Liens d'accessibilité

La Turquie ouvre une enquête suite aux décès de deux Syriens dans une explosion à la frontière syrienne


Un véhicule armé turc surveille la fronière à Reyhanli, dans la province de Hatay, le 17 septembre 2013.

Un véhicule armé turc surveille la fronière à Reyhanli, dans la province de Hatay, le 17 septembre 2013.

Les autorités turques ont ouvert une enquête sur une explosion mercredi dans un village proche de la frontière syrienne, qui a tué deux Syriens suspectés de fabriquer des bombes.

Les deux hommes ont perdu la vie à l'hôpital après cette violente explosion survenue dans le village de Reyhanli, dans le sud de la Turquie, selon les médias locaux.

Selon des premiers éléments de l'enquête dévoilés mercredi soir par un communiqué du bureau du gouverneur, ils auraient été mortellement blessés en préparant des explosifs.

"Une enquête a été ouverte sur cet incident", dit le communiqué, ajoutant que la police avait fouillé la maison et saisi une arme et un silencieux.

En 2013, une double attaque à la voiture piégée, attribuée aux forces pro-régime syriennes, avait fait 46 morts à Reyhanli. Damas avait alors nié toute implication.

La Turquie, qui s'oppose ouvertement au régime du président Bachar al-Assad, accueille 2,7 millions de réfugiés syriens. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a récemment émis l'idée qu'ils puissent avoir accès à la nationalité turque.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG