Liens d'accessibilité

Deux morts dans une attaque dans un poste de douane au Burkina


Le ministre du Burkina Faso, de la sécurité, Simon Compaoré, à droite, accompagné du chef d'état-major, le général Pingrenoma Zagré, visite le site d'une attaque contre un poste de police dans le village d'Intagom, 5 km de la frontière avec le Mali, 1er juin 2016. (VOA /ZoumanaWonogo)

Le ministre du Burkina Faso, de la sécurité, Simon Compaoré, à droite, accompagné du chef d'état-major, le général Pingrenoma Zagré, visite le site d'une attaque contre un poste de police dans le village d'Intagom, 5 km de la frontière avec le Mali, 1er juin 2016. (VOA /ZoumanaWonogo)

Deux hommes ont été tués dans une attaque perpétrée dans la nuit de jeudi à vendredi par un groupe d’individus non encore identifiés, dans un poste de douane de Markoye, dans la province de l’Oudalan, à la frontière avec le Mali et le Niger, indiquent les autorités locales.

" Présentement nous déplorons deux morts dont un douanier et un civil, et trois blessés du coté de la douane", indique le maire de Markoye Mahamoudou Mahamane Maiga joint par VOA Afrique.

Selon lui, les forces de l’ordre et de sécurité sont intervenues plus tard et ont fait le ratissage, mais n’ont pas pu mettre la main sur les assaillants.

"Ils se sont évadés après leur forfait", dit-il à VOA Afrique, ajoutant que les assaillants ont emporté une moto de la douane.

Le maire lance un appel à la vigilance à la population.

Ce poste douanier situé à la frontière avec le Niger et le Mali a fait d’une attaque similaire en 2015. La région connait de plus en plus d’attaques islamistes.

XS
SM
MD
LG